09 décembre 2007

 

L'Europe spatiale joue de malchance : Atlantis ne décollera pas aujourd'hui.

Une nouvelle fois, la Nasa a dû renoncer dimanche à lancer la navette, après plusieurs reports pour cause de jauges défaillantes.Rappelons que l'objectif de ce lancement était la livraison et l'installation sur l'avant-poste orbital d'un laboratoire européen de dix tonnes, une étape majeure pour les ambitions européennes. Atlantis compte sept membres d'équipage dont le Français Léopold Eyharts de l'Agence spatiale européenne (ESA).

Selon le directeur du programme de la navette, "les chances de procéder à un lancement avant la fin de la fenêtre de tir en décembre sont très réduites".


La Nasa a officiellement renoncé à lancer la navette spatiale Atlantis dimanche, et ce pour la quatrième fois. En cause : toujours la même anomalie d'une des jauges d'hydrogène du réservoir externe. Un incident auquel la Nasa ne parvient pas à trouver de solution ; samedi, à la veille de cette quatrième tentative, Wayne Hale, le directeur du programme de la navette, avait déjà admis qu'en cas de nouvel échec, "les chances de procéder à un lancement avant la fin de la fenêtre de tir en décembre seraient très réduites".

Les trois précédents reports du tir avaient déjà été provoqués par le mauvais fonctionnement de ces jauges d'hydrogène liquide lors du remplissage. Le réservoir externe de l'orbiteur est rempli de deux millions de litres de comburant constitué surtout d'hydrogène liquide maintenu à -252 degrés C et d'oxygène liquide. Ce comburant alimente les trois moteurs cryogéniques de la navette. Les jauges indiquent quand le réservoir est vide, ce qui permet d'arrêter automatiquement les trois moteurs à l'issue des huit minutes et demie d'ascension en orbite. Un mauvais fonctionnement pourrait continuer à les faire tourner sans comburant, provoquant leur explosion...

D'après agence

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?