30 septembre 2009

 

Nombre carrément carré .

Un nombre "carrément carré" est un nombre carré d'un entier,à nombre pair de chiffres et sécable en deux carrés d'entiers non nuls comme l'indiquent les exemples suivants :
Le premier de ces nombres est :
49= 7² ; 4=2² et 9=3²
Le suivant est 1681= 41² ; 16= 4² ; 81=9²

Les suivants sont :


144 400 = 380²
225 625 = 475²
256 036 = 506²
324 900 = 570²
576 081 = 759²
24 019 801 = 4901²

Source:Wikipédia

Note :
Wikipédia affirme (sans justification) que la suite des nombres "carrément carrés" est illimitée .On peut le penser effectivement,mais cela est-il certain ?
Et comment le démontrer?

Libellés : ,


29 septembre 2009

 

Algorithmique en seconde


Excellent cours d'algorithmique et de programmation enseigné à l'Université Paris 7,
dans la spécialité PISE du Master SSAMECI
par
Christophe Darmangeat

(Pour ceux qui ne se sentent pas tout à fait prêts)

Libellés :


 

Obligation de transmettre .

"Dans mon métier,je ne vois pas comment je pourrais dissocier ce désir,cette curiosité maladive de comprendre,d'un sentiment immédiat de responsabilité et d'obligation de transmettre .
C'est sans doute pourquoi j'ai choisi d'être enseignant-chercheur ."

Naquet .

Philippe Naquet est enseignant-chercheur * au département de biologie
de la faculté des Sciences de Luminy
Université de la Méditerranée (alias Aix-Marseille II)

*Un enseignant-chercheur est un enseignant qui partage son activité entre l'enseignement supérieur et la recherche scientifique et qui exerce cette activité au sein d'un établissement d'enseignement supérieur. À l'exception des enseignant-chercheurs associés, il s'agit de fonctionnaires.
En 2003, le ministre de l'Éducation Luc Ferry avait chargé le professeur d'économie Bernard Belloc, aujourd'hui conseiller de Nicolas Sarkozy de faire des propositions de réforme du statut des enseignants-chercheurs . Ces changements sont entrés en vigueur le 1 septembre de cette année. Cette réforme a suscité de nombreuses contestations et fut à l'origine du Mouvement universitaire de 2007- 2009,ensemble de protestations contre les décrets d'application de la Loi relative aux libertés et responsabilités des Universités (loi LRU ou loi "Pécresse")


Libellés :


28 septembre 2009

 

Algorithmes en seconde avec Scratch ou Algobox

cliquer pour agrandir


Un excellent article de Nathalie Carrié de l'IREM de La Réunion .

Dans cette page se trouvent douze exemples d'algorithmes créés avec Algobox :
Pour télécharger Algobox,cliquer ici



Libellés :


27 septembre 2009

 

Prokofiev sonata No. 7 -Grigory Sokolov-Théâtre des Champs-Elysées, Paris, 2002.


« L’information n’est pas le savoir. Le savoir n’est pas la sagesse. La sagesse n’est pas la beauté. La beauté n’est pas l’amour. L’amour n’est pas la musique, et la musique, c’est ce qu’il y a de mieux. »

- Frank Zappa

Libellés : ,


26 septembre 2009

 

Algorithmique en seconde - Le Javascript .

Un article de Sesamath qui pourra inspirer des débutants, mais aussi des collègues plus expérimentés, dans le nouvel enseignement de Seconde.

Libellés :


 

Enseigner en 3D

Mercredi 14 octobre 2009, de 9h à 18h, à la Cité des Sciences et de l’Industrie et à la Géode.


Vers une pédagogie en trois dimensions ?


L’image 3D est aujourd’hui au cœur de l’audiovisuel numérique. Les technologies de création et d’exploitation foisonnent : réalité augmentée, images en relief, univers virtuels, nouveaux écrans, interfaces innovantes…

Si le marketing, la publicité, le jeu et le cinéma sont à la pointe des usages, qu’en est-il de la sphère éducative ? Quelles applications pédagogiques peut-on entrevoir ?

C’est à une approche prospective de cette thématique que le ministère de l’Éducation nationale consacrera la deuxième édition de IMNE (IMage, Numérique et Éducation).

Programme détaillé : cliquez ici


Libellés : ,


25 septembre 2009

 

Beauté des mathématiques : " Le Fabuleux Monde de Cabri."

Maria Carla Palmeri est professeur de mathématiques dans un collège de Florence (Italie). Cette année, elle a fait utiliser le logiciel Cabri à ses élèves de 11 ans, une heure par semaine pendant toute l’année. Il en est résulté une magnifique vidéo mettant en scène quelques-unes de leurs constructions et animations :
Le Fabuleux Monde de Cabri


Et en plus la musique est bonne!


PS:Hèlas,Cabri n'est pas gratuit.



Libellés : ,


24 septembre 2009

 

Anniversaire géométrique .

Dans ma famille,les anniversaires ont lieu en automne ou en hiver,peu de temps avant les fêtes de fin d'année : Cette accumulation est un peu gênante;pas tant que cela en réalité,mais en revanche,les débuts d'année sont peu festifs.(oui,oui,cela a été mal calculé!)
J'ai donc décidé,de mon propre chef,de fêter aussi leurs symétriques dans l'année.
Au diable l'avarice!

Mais quel est le symétrique du jour j du mois m ?


Libellés : ,


23 septembre 2009

 

Surfaces minimales : Frei Otto


Frei Otto est un architecte allemand né en 1925.
Il est notamment le concepteur du toit du stade olympique de Munich, qui met à profit la notion de surface minimale * . Il est d'ailleurs connu pour son utilisation de structures légères, et a fondé un institut pour leur étude à l'Université de Stuttgart où il a ensuite enseigné.Ses recherches sur les structures minimales sont à nouveau l'objet de très sérieuses études pour les architectes alliant la modélisation classique avec les outils digitaux.

*En mathématiques une surface minimale est une surface minimisant son aire. Ce minimum est réalisé sous une contrainte : un ensemble de points, le bord de la surface, est d'avance déterminé. Si un cerceau est retiré d'une bassine d'eau savonneuse, un disque de liquide reste fixé. Un souffle dessus déforme légèrement le disque en une calotte sphérique.

D'autres exemples de surfaces minimales sont ici

Voir aussi l'exposition : "Patrice Jeener explore les mathématiques"
au Palais de la Découverte jusqu'au 31 décembre.

Patrice Jeener est un artiste dont l'inspiration vient des Mathématiques.
Il se passionne,en particulier,pour les surfaces minimales et la topologie.


Source : Wikipédia

Libellés :


22 septembre 2009

 

Journées nationales APMEP : du 24 au 27 octobre à Rouen



Cela commencera fort avec la conférence inaugurale de Jean-Pierre Kahane
« La science, les lumières et les ombres, le cas des mathématiques financières ».
Ces journées se veulent en effet au cœur des questions contemporaines. Les conférences et les conférences-débats (qui interpelleront les congressistes et leur permettront de prendre la parole) en témoignent.
Allez vite voir sur ce site

Libellés : ,


21 septembre 2009

 

Suite géométrique et martingale .



Une martingale est une technique permettant d'augmenter les chances de gain aux jeux de hasard tout en respectant les règles de jeu;
il en existe de nombreuses,malheureusement souvent inapplicables .
Nous ne parlerons ici que de la plus simple,la martingale classique :

Elle consiste à jouer un euro à la roulette en misant uniquement sur les chances simples où la probabilité de gagner est de 1/2 (pas tout à fait en réalité,voir note n°1):
Noir ou rouge,pair ou impair,passe ou manque,peu importe ;
et de doubler sa mise si l'on perd et cela jusqu'à ce que l'on gagne.
Dès que l'on gagne,il faut s'arrêter et éventuellement répéter le processus ;

Exemple : le joueur mise 1 euro sur le rouge; si le rouge sort,il arrête de jouer et il a gagné 1 euro (2 euros de gain moins la mise); si le noir sort,il double sa mise en pariant 2 euros sur le rouge et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il gagne.

Ayant une chance sur deux de gagner à chaque fois,il est légitime de penser qu'il va finir par gagner ;
Supposons qu'il gagne la somme G(n) après n coups joués et calculons son gain effectif E(n) égal à la différence entre G(n) et sa mise totale M(n).
Avec quelque connaissances élémentaires sur les suites géométriques,on comprendra facilement que:

G(n) = 2^n

M(n) = 2 + 2^2 +2^3 +...+2^n = 2*(1-2^(n-1))/(1-2) .

M(n) étant la somme des termes d'une suite géométrique de raison 2 ,dont le premier terme vaut 2 et qui est composée de n-1 termes .

Pour ceux qui connaissent mal leurs formules et qui en ont assez de perdre du temps (voir note n°2) en essayant de les retrouver,c'est l'occasion de réviser en cliquant ici


Un court calcul donne M(n) = 2^n - 1 .
Et finalement ,comme E(n)= G(n) - M(n)
on obtient E(n) =1 .
A la fin du processus,le gain effectif est de un euro .
Et rien ne vous empêche de recommencer !

Hélas,les casinos ont trouvé la parade :
Cette martingale est limitée par les mises que le joueur peut faire, car il faut doubler la mise à chaque coup tant que l'on perd : 2 fois la mise de départ, puis 4, 8, 16.... s'il perd 10 fois de suite,il doit pouvoir avancer 1024 fois sa mise initiale pour la 11e partie ! Il faut donc beaucoup d'argent pour gagner peu.
Et surtout,pour paralyser cette stratégie, les casinos proposent des tables de jeu par tranche (intervalle fermé borné) de mise : de 1 à 100 euros, de 2 à 200, de 5 à 500, etc. Impossible donc d'utiliser cette méthode sur un grand nombre de coups, ce qui augmente le risque de tout perdre car il n'est pas rare qu'une même couleur sorte plus de 10 fois de suite.

Pour ceux qui seraient tentés de jouer à la roulette,n'allez surtout pas au casino,
utilisez Scratch ,vous pourrez alors créer votre propre roulette (ou tout autre jeu)
Cliquez ici !






















Note n°1 :Les roulettes comportent un « 0 » qui n'est ni rouge ni noir. Le risque de perdre lors de chaque coup est ainsi plus grand que 1/2.
Note n°2: Cliquez ci-dessous !

Libellés :


20 septembre 2009

 

Brahms violin Sonata No.2 - Akiko Suwanai, Nicholas Angelich


La violoniste Akiko Suwanai et le pianiste Nicholas Angelich ont également interprété mercredi soir le premier mouvement de la « Sonate “A Kreutzer” », de Beethoven pour le concert d'ouverture de la saison de l'Auditorium du Louvre .
Rencontre à Paris de deux musiciens d'exception.
Vous pouvez retrouver le concert de mercredi soir sur Medici.tv

Libellés : ,


19 septembre 2009

 

Initiation à l'algorithmique .

Module d'initiation aux principes de base de l'algorithmique avec AlgoBox .

(Algobox est un logiciel libre,gratuit et multi-plateforme
,développé par Pascal Brachet,professeur à Agen )

Libellés : ,


 

Citation subversive de Paul Guth .

"Nous sommes fatigués et humiliés de vivre dans un univers régi par des lois mathématiques. Nous souhaitons que le destin fasse,pour nous,une entorse à ses calculs,qu'il nous « pistonne » hors du tableau d'avancement normal. Qu'il nous favorise par de l'inexplicable, parce que c'était lui,parce que c'était elle, comme dans les coups de foudre de l'amour."

Guth (La chance, p.31, Hachette 1963 )

Paul Guth, né à Ossun en 1910, décédé en 1997 , est un humoriste, journaliste et écrivain français.
Après des études supérieures à la Faculté de Lettres de Paris (Sorbonne) il deviendra agrégé des lettres en 1933. À cette date, il commence une carrière universitaire classique qui sera interrompue par la Seconde Guerre mondiale. Il sera professeur de lettres pendant dix ans aux lycées de Dijon, de Rouen et Janson-de-Sailly, à Paris.
Après la guerre, il se consacre d'abord à la littérature puis au journalisme et à la radio .
Romancier, essayiste, chroniqueur, mémorialiste, historien, pamphlétaire, il excella dans tous les genres en mêlant toujours une tendre patte de velours à sa griffe acérée. Il est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages parfois teintés d'Histoire, d'anecdotes contemporaines ou de critiques sans retenues sur les maux de son siècle .

Libellés :


18 septembre 2009

 

Puissante énigme à solution carrée

Pour quel(s) entier(s) n > 0 la somme des puissances huitième,onzième et n-ième de 2


(2^8+2^11+2^n)


est-elle le carré d’un entier?

Libellés :


17 septembre 2009

 

Suite géométrique de gazouillis sur Twitter .

1) La rumeur :
Dans une ville de dix millions d'habitants ,une personne apprend que le président du pays vient de décéder brutalement mais que la nouvelle,pour des raisons de sécurité,est tenue secrète .
Dans le quart d'heure qui suit ,il s'empresse bien entendu d'en faire part à 10 autres habitants de la mégapole .
Chacun d'eux en informe à son tour dix autres qui ne sont pas encore au courant et ainsi de suite ...
Au bout de combien de temps,la ville toute entière sera t-elle informée?
Problème élémentaire :La progression de la rumeur,où chaque quart d'heure le nombre des habitants informés est multiplié par dix, est dite géométrique et il suffit de 7 quarts d'heures pour que 10^7 soit dix millions de personnes soient informés : Moins de deux heures donc .
C'est l'une des particularités des suites géométriques de raison (le facteur constant par lequel on multiplie un terme quelconque pour obtenir le suivant) strictement supérieure à 1:
La croissance devient très vite explosive,(on dit aussi croissance exponentielle)

Un exemple,contraire à l'intuition,du caractère explosif de cette croissance,
se trouve ici

2)Twitter:

Le réseau social que chaque utilisateur est appelé à se constituer sur Twitter, est particulier,singulier. Contrairement aux précédents systèmes sociaux tels que Facebook, Viadeo etc..., il est dissymétrique.Ceux auxquels vous vous connectez,que vous écoutez,ne sont pas nécessairement connectés à vous et ne vous écoutent pas toujours en retour. Cette particularité dans la géométrie des réseaux sociaux a des conséquences énormes.
Alors qu’un message sera partagé au sein d'un réseau fermé (fait de personnes cooptées-les amis) sur Facebook,il sera lu par tous ceux que cela intéresse sur Twitter, sans votre autorisation. Inversement,vous serez libre de suivre les gazouillis (twitts) des oiseaux de toute plume, sans accord préalable de ceux-ci.
En outre,le "gazouillis bis repetita" (‘retweet’), qui consiste à relancer,à l’attention de ceux qui vous écoutent, un gazouillis que vous avez entendu,est une pratique courante sur Twitter .On comprend alors que le phénomène de propagation du signal sur Twitter est de type géométrique,une " suite géométrique de gazouillis,comme pour la rumeur . Un message émis par un volatile inconnu peut, par l’intermédiaire de l'effet d'écho des retweets, vous arriver en quelques minutes, pour peu qu’entre vous et cet inconnu se trouvent des intermédiaires qui l’aient jugé suffisamment intéressant pour le rediffuser:
Google est certes capable d’indexer le web en quelques heures,
Twitter,lui,est le royaume de l’instantané et c'est la toute sa force,toute sa puissance, que les autres réseaux n’ont pas la moindre chance d’atteindre, leur structure,symétrique,ne leur offrant pas la possibilité de profiter de l’effet exponentiel qu’offre la nature dissymétrique de celle de Twitter .

Je pensais,comme beaucoup d'observateurs,que Twitter n'était qu'un flux de messages frivoles,symptomatiques d’une culture qui se perd...
Même s'il est vrai que ce réseau rend encore plus floues les frontières entre vie privée et vie publique, avec les immanquables fausses notes qui donneront du grain à moudre aux générations antérieures pour qui tout "était mieux avant",j'ai quelque peu révisé mon jugement.
Twitter n'est pas seulement un vecteur de transmission de futilités;
Il peut être utilisé aussi à des fins nobles.
Récemment,la couverture des événements en Iran fut plus efficace avec Twitter qu’avec tout autre média.Un jour,peut-être,Twitter (ou un réseau calqué sur son architecture) pourra sauver des vies en faisant communiquer les populations et en informant,en direct,minute après minute,de l'évolution de la situation et des dispositions à prendre en fonction de cette évolution,lors d'une catastrophe naturelle par exemple .


Notes :
1)En rouge,les termes mathématiques : Pour comprendre un peu le monde,un minimum de
culture mathématique est indispensable.
2)Pour les débutants sur Twitter,il y a un un peu de vocabulaire à acquérir que vous trouverez dans
le petit Twitter illustré



Libellés :


16 septembre 2009

 

Qui est-ce?

Cousin germain du Premier ministre Michel Debré,il est né en 1915 à Paris et y est décédé en 2002.
Il a profondément influencé les mathématiques du XXème siècle.
Il s'est aussi distingué par ses nombreux combats politiques.
Il fut le premier Français à avoir obtenu la prestigieuse médaille Fields .
A enseigné à l'Université de Nancy et restera pendant sept années sur ce poste, prolifique à la fois au niveau de la recherche mais aussi au niveau des cours qui attirent des étudiants brillants comme Bernard Malgrange, Jacques-Louis Lions, et Alexandre Grothendieck.
A réformé l'enseignement des mathématiques à l'École Polytechnique .
Son frère,disparu le six septembre dernier,a introduit la méthode statistique dans le monde médical.

Libellés :


15 septembre 2009

 

Scratch et mon lecteur à lunettes .

Mon "lecteur à lunettes" (alias "le chinois")
est maintenant connu jusqu'en Grèce.
Voyez,ci-dessous,ce qu'un visiteur a réalisé,hier,avec ses équations:
x(t) = sin(2t) - 6sin(5t)

y(t) = ( cos(4t) )^5 - 1.1cos(t)

t variant de 0 à 2*Pi


et le logiciel Scratch.




(Κινέζικα μου είναι τώρα γνωστή στην Ελλάδα.
Βλ. κατωτέρω τι ο επισκέπτης έχει σκηνοθετήσει χθες)













Cliquez sur l'image,la musique est bonne!

PS:
Le logiciel scratch est recommandé pour l'enseignement de l'algorithmique en classe de seconde

Libellés : ,


14 septembre 2009

 

Définition par récurrence

En mathématiques une définition par récurrence d'une suite (fonction définie sur les entiers naturels)
utilise, pour définir la valeur de la suite en un entier donné, les valeurs de cette même suite pour des entiers strictement inférieurs . À la différence d'une définition usuelle, on utilise le nom de l'objet que l'on définit,dans sa définition même. (la fonction est définie en fonction d'elle-même)
La correction d'une définition par récurrence, c'est-à-dire l'existence et l'unicité de la fonction ainsi définie, se démontre en théorie des ensembles, même si, en particulier dans le cas des entiers, elle est suffisamment intuitive pour être employée sans autre justification.
f(n ) peut dépendre de f(n-1) mais aussi de f(n-2). C'est la cas par exemple
de la très célèbre suite de Fibonacci .
il faut alors bien veiller à définir f(0) et f(1) :
La vache a tout à fait raison d'être rongée par l'inquiètude.
Pas les élèves qui apprennent leur cours,même si le prochain devoir surveillé porte sur le chapitre "Suites numériques"

Libellés : ,


13 septembre 2009

 

Singularités d'une jeune fille blonde .

Le dimanche,place à la musique et/ou au cinéma :
La semaine dernière,je vous ai présenté un (très) court-métrage d'animation dans lequel le personnage pricipal,Julie,est une professeure blonde de vingt ans représentant la nouvelle génération,la génération Y (à prononcer à l'américaine) Y comme whY,pour souligner le fait que leurs membres ont systématiquement besoin d’être convaincu de quelque chose pour l'exécuter, et qu’ils ne cessent de questionner leur hiérarchie sur le bien fondé de chaque décision;celle qui a éperdumment besoin d'innover,celle qui va tout changer...
Pour en savoir plus cliquer ici .

Aujourd'hui,c'est un autre représentant singulier et mystérieux de la nouvelle génération qui intrigue Macário dans le dernier film du seul réalisateur centenaire de cinéma encore en activité,le portuguais Manoel de Oliveira (il a commencé sa carrière du temps du cinéma muet)
" « Cesser de travailler, c'est mourir. Si on m'enlève le cinéma, je meurs »
dit-il .
Les anciens peuvent aussi créer et la corrélation entre vieillesse de l'esprit et âge physique est bien moins forte qu'on ne le pense généralement : Cette histoire de génération est à prendre avec beaucoup de distance...
(en matière de mathématiques,j'ai quelques doutes tout de même)

Même s'il faut se méfier des bl ... bande-annonces,reconnaissons que celle-ci est assez séduisante.


PS :
1)Je n'ai pas vu le film ( il n'est pas encore en salle à Angers.)
Si vous avez vu et aimé le film,vous pouvez laisser votre avis en commentaire .

2)En mathématiques, une singularité est en général un point, une valeur ou un cas dans lequel un certain objet mathématique n'est pas bien défini.
Par exemple la fonction: x--->1/x

admet une singularité en x=0.
Mais je crains là d' être quelque peu hors sujet ;-)

D'ailleurs,dans ce billet,je reconnais que j'ai un peu tout "mélangé";mais,le dimanche,jour de récré,on a le droit.

Libellés : , ,


11 septembre 2009

 

Jean-Loup Waldspurger.

Spécialiste de l'arithmétique, il vient de recevoir le prix Clay 2009, une distinction internationale remise chaque année à des mathématiciens de haut vol.
Le journal du CNRS en dresse le portrait.

C'est ici



Libellés : ,


10 septembre 2009

 

La marche des sciences,chaque jeudi sur France Culture.

La marche des sciences, toute nouvelle émission scientifique sur France Culture, est diffusée chaque jeudi entre 14 heures et 15 heures;
La dernière émission,le 3 septembre dernier, avait pour thème " Histoire des mathématiques et diffusion des savoirs et comptait comme invités :

Stella Baruk,professeur de mathématiques, chercheur en pédagogie.
Bertrand Hauchecorne,professeur en prépa au lycée Pothier d’Orléans.
Benoit Rittaud,mathématicien,maître de conférences à l’université Paris 13
.

La prochaine émission,aujourd'hui jeudi 10 septembre,sera consacrée à Henri Becquerel ,physicien,fils et petit-fils de physiciens.

A écouter (en direct ou en différé) ici

Invités de l'émission du 10 septembre :

Loïc Barbo,professeur de sciences en prépa à Nantes, auteur de « Les Becquerel, une dynastie de scientifiques » (Belin, 2003)
Sylvie de Raspide,historienne, docteur en histoire, auteur de Les Becquerel,ou le devoir de transmettre (L’Harmattan, 2002).
Bernard Fernandez,docteur es-sciences,ancien chercheur en physique nucléaire au CEA, auteur de De l’atome au noyau (Ellipses, 2006).


Libellés : ,


 

Docteur en sciences .

Le doctorat est le plus élevé des quatre grades universitaires. Il correspond au grade de docteur et sa collation est attestée par un diplôme national. Celui-ci peut être délivré, au nom de l'État, par les universités ou par d'autres établissements d'enseignement supérieur habilités à cet effet. Le doctorat est conféré, en principe, après trois années de recherche postérieures à l'obtention du grade de master et à la suite de la soutenance d'une thèse portant sur la réalisation de travaux scientifiques originaux. La préparation du doctorat constitue le troisième cycle de l'enseignement supérieur. Il sanctionne « une formation par la recherche, à la recherche et à l'innovation » et « une expérience professionnelle de recherche ». C'est le grade universitaire généralement nécessaire pour devenir maître de conférences ou chercheur dans un établissement public.
Mais il est totalement faux de croire que le doctorat ne conduit qu'à la recherche ou à l'enseignement et que pour rejoindre le monde de l'entreprise,il est nécessaire de passer par une école d'ingénieur.
Le doctorat est une première expérience professionnelle qui ouvre aussi bien la voie au monde de l’entreprise qu'à l’enseignement supérieur et à la recherche .
En visionnant la vidéo qui suit,concoctée par le service de communication de
l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) ,vous en saurez un peu plus .


Libellés : ,


09 septembre 2009

 

Enigme du 9 septembre 2009 :

Quelle est la plus petite somme de nombres premiers de 3 chiffres qui tous ensemble réunissent les neufs chiffres non nuls du système décimal ?

Libellés :


 

Qui est-ce?

Il est né à Lille en 1906 et décédé en 1992 à Paris.
Ce fut l'un des membres fondateurs du groupe Bourbaki
Avec Laurent Schwartz il supervisa les premières recherches d'Alexander Grothendieck à l'université de Nancy, posant de nouvelles bases à la géométrie algébrique.
En algèbre, on lui doit des travaux sur la théorie de Galois et l'algébrisation des travaux de Sophus Lie.
En topologie, il mit au point les notions de partition d'unité et d'espace paracompact. Il travailla également sur les espaces vectoriels topologiques.
Il est l'auteur de livres universitaires qui dans les années 70 et 80 faisaient référence.( aujourd'hui encore peut-être)
Son nom évoque la toute-puissance .

Libellés :


08 septembre 2009

 

Motivation

Carotte ou bâton,récompense ou sanction,bonus ou malus,bonne ou mauvaise note:
Le monde fonctionnerait ainsi,c'est le traditionnel système de motivation par “incentives”.
Pas si simple en réalité.
Dans l'excellente et très médiatique présentation qui suit sur “la science de la motivation”
Dan Pink,écrivain et conférencier américain montre avec beaucoup de conviction les limites très étroites de ce système de motivation .
Si ce système est efficace en entreprise pour un certain type de tâches demandant peu de créativité,en sciences,il est complètement contre-productif ...
Ce n'est pas vraiment un "scoop" mais l'argumentation de Dan Pink est assez percutante.
Et puis,cela jette un pavé de plus dans la mare des défenseurs des démentiels bonus pratiqués dans la sphère financière;

En revanche et je le déplore,cela ne plaide pas pour une revalorisation des salaires des enseignants et des chercheurs ;-)

et dans la domaine qui nous intéresse,un pavé de plus dans le marécage de la notation sommative,qui,dans notre pays ,est appliqué à tous,de 6 à 22 ans et plus .

( pour les èlèves ; les profs,eux,sont notés de 6 à 60 + x ans ; cela m'a toujours choqué que l'on note des vieillards,je dois être trop sensible)



Pour avoir les sous-titres en Français que l'on doit à Dr Goulu,éminent blogueur de la sphère scientifique,utilisez le bouton permettant de choisir la langue

Libellés :


07 septembre 2009

 

Complexe pédagogie .

"Les chercheurs n'en croyaient pas leurs chiffres ! Ils ont dû prolonger d'un an leurs observations pour en être certains. Une enquête menée par l'Institut d'éducation de Londres auprès de 20 000 enseignants et assistants d'éducation (Teaching Assistants : TA) montre que plus un élève est aidé, moins il progresse !

Source : Le café pédagogique

Le communiqué de l'IOE (Institute of Education University of London)

Ndlr:
Si l'on s'en tient à ce court extrait,cela fait doucement rigoler:
Mais le débat est intéressant et immensément vaste puisqu'il touche à l'art d'enseigner!
Oui,enseigner est un art,sans doute le plus noble des arts.
Jongler avec des neurones est éminemment difficile!
Beaucoup l'ignorent ou font semblant de l'ignorer;peu importe,nous sommes les acteurs,les artistes;ils sont les observateurs,les spectateurs...




Libellés : ,


 

La mère des mathématiques.

C'est l'astronomie bien sûr!
Il n'y a pas de science plus ancienne.
L'astronomie est non seulement la mère des mathématiques,mais la première des sciences,la source incontestée de toutes les sciences.
C'est avec elle qu'est née la physique et plus encore la démarche scientifique,pour elle que les Grecs ont développé les mathématiques...
Hélas,cette science n'est enseignée ni au collège ni au lycée et par conséquent c'est aussi probablement la plus mal connue des sciences.
Demander à l'homme de la rue de vous expliquer le phénomène des saisons :
Il n'est pas rare d'entendre affirmer sans sourciller que s'il fait chaud en été, c'est parce que le soleil est plus proche de la terre.

Pour découvrir la terre,le soleil,les milliards d'étoiles,notre galaxie,les milliards d'autres galaxies,l'espace,le temps,il a fallu construire depuis des milliers d'années,des observatoires astronomiques:
C'est leur histoire qui est racontée dans le très beau documentaire ci dessous qui s'adresse à tout public .


PS:Ce documentaire fait partie d'une série qui passait sur la 3° chaîne il y a une quinzaine d'années,à une époque révolue où la télévision permettait encore de se cultiver,de s'élever,de rêver.




Libellés : , ,


06 septembre 2009

 

Scène de rentrée à la cantine de Jean Moulin

Le dimanche,les habitués le savent bien,on sort du champ mathématique pour se divertir avec des séquences musique ou cinéma .
Ce dimanche,je vous propose un court film d'animation réalisé par un amateur,évoquant l'ambiance de rentrée au lycée Jean Moulin;le réalisateur dispose de peu de temps et la confection de bandes dessinées est très chronophage: Soyez indulgents!




PS:
1)Pardon à Charles Aznavour de lui avoir emprunté quelques paroles de l'une de ses plus belles chansons
2)Dans ce court métrage de fiction,Julie représente la nouvelle génération et son collègue celle qui précède;toute ressemblance avec des personnages existants relève du plus pur imaginaire .

Libellés :


04 septembre 2009

 

Statisticien , le job de demain .

"I keep saying the sexy job in the next ten years will be statisticians…"

Hal Varian, dirigeant économiste chez Google et professeur d’économie à l’Université de Californie, Berkeley .

Extrait de

Libellés :


03 septembre 2009

 

Roman Opalka

Depuis 1965, l'artiste français d'origine polonaise Roman Opalka peint des nombres en ordre croissant sur des toiles, afin d'inscrire la trace du temps irréversible. C'est en 1965 que lui vient l'idée de matérialiser par la peinture le passage du temps, alors qu'il est en train d'attendre son épouse dans un café de Varsovie. Roman Opalka trace le chiffre 1 en haut à gauche d'une toile, en blanc sur noir. Débute alors ce qu'il nomme son « projet de vie ». Il peint ainsi des séries de nombres du haut à gauche au bas à droite de ses toiles, avec une moyenne de 380 nombres par jour. En 1972, il atteint le nombre 1 000 000, et décide alors de changer de protocole en éclaircissant progressivement par 1% de blanc chaque toile,qu'il nomme Détail (à chaque nouveau “tableau-compté”, il ajoute 1% de blanc dans le fond noir de la toile qui s’éclaircit peu à peu ) Lors de chacune des réalisations, l'artiste énumère les nombres à voix haute, qu'il enregistre par magnétophone, et se photographie face à l'œuvre, habillé d'une chemise blanche et dans un éclairage très clair. Le passage du temps est ainsi visible également sur le visage de l'artiste. Roman Opalka est aujourd’hui l’un des artistes polonais les plus connus à l’étranger; il vit et travaille à Bazerac, dans le Lot-et-Garonne.

Libellés :


This page is powered by Blogger. Isn't yours?