27 mars 2008

 

Jacques Tits, prix Abel de mathématiques.

Il est aux mathématiciens ce que le Prix Nobel est aux physiciens ou aux économistes : le prestigieux prix Abel vient d’être décerné au Français Jacques Tits et à l’Américain John Griggs Thompson pour "leurs découvertes fondamentales en algèbre", qui permettent notamment d’expliquer les secrets... du Rubik’s Cube.

Les travaux de Jacques Tits et de John Griggs Thompson ont eu "un impact extrêmement profond et influent", selon le jury du Prix Abel, et ont permis de former "la théorie moderne des groupes".
Certes, le concept est plutôt difficile à appréhender pour qui n’a pas consacré sa vie aux mathématiques... mais il a de nombreuses répercussions concrètes : en plus d’être utile en physique, en géométrie et en informatique, il permet de percer les secrets du diabolique Rubik’s Cube...

Des découvertes qui valent à l’Américain John Griggs Thompson et au Français Jacques Tits de se voir décerner le prestigieux prix Abel, du nom d’un grand mathématicien norvégien. A la clé, une récompense de 750.000 euros.

Né près de Bruxelles il y a 77 ans et naturalisé français en 1974, Jacques Tits est, selon le Collège de France, "l’un des mathématiciens les plus influents et les plus originaux de notre temps". Et sans doute l’un des plus précoces : à l’âge de trois ans, il résout déjà toutes les opérations d’arithmétique. Saute plusieurs années au cours de sa scolarité et devient, à l’âge de 13 ans, répétiteur pour des lycéens. Il n’a que 20 ans quand il obtient son doctorat.

Il est professeur honoraire au Collège de France et membre de l’Académie des Sciences.

Fiche biographique succincte sur le site de l'Académie des sciences

Source :France Info

Rappelons que le prix Crafoord 2008 fut attribué au brillant mathématicien d’origine russe Maxim Kontsevitch , actuellement professeur à l’Institut des Hautes Études Scientifiques (IHES), à Bures-sur-Yvette (près de Paris)

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?