03 avril 2008

 

Plus complexe que le jeu d’échecs, plus de combinaisons que le nombre de particules de l’Univers : Le jeu de Go.

Lors du tournoi de Go de Paris, organisé en mars 2008 par la fédération française de Go (FFG), le moteur MoGo développé par l'INRIA, tournant sur un supercalculateur Bull, a remporté une partie sur trois en 9x9 contre Catalin Taranu – 5ème DAN professionnel. Il s'agit de la première victoire homologuée, « non blitz », opposant une « machine » à un maître du Go.

Source :INRIA

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?