25 mars 2009

 

Nouveaux programmmes de mathématiques en classe de seconde : Le point de vue de L'APMEP

"Le comité de l’APMEP(association des professeurs de mathématiques de l'enseignement public)a examiné le 22 mars le projet de programme pour la classe de seconde.
L’APMEP condamne le mode de fonctionnement de l’institution : improvisation, précipitation, refus du travail collégial qui a pourtant fait ses preuves dans l’écriture des nouveaux programmes des sections L et STG, refus de communiquer.
Le programme de l’année 2009-2010 doit rester transitoire et organisé de façon à ne pas pénaliser les élèves de cette cohorte. Les programmes pour la rentrée 2010 devront, eux, être construits avec une vision globale, en cohérence avec la nouvelle organisation du lycée. On ne peut décider à ce jour d’un programme de seconde définitif.
Ce projet introduit sans préparation ni concertation des contenus nouveaux dans des domaines peu familiers à la plupart de nos collègues et qui n’ont jamais été enseignés dans le cadre du cours de mathématique à ce niveau. Ils ne peuvent valablement être inscrits au programme sans une formation préalable, et sans la création de ressources adaptées. Or le temps manque et les crédits affectés à la formation continue seront l’an prochain, une fois de plus, en baisse importante.
La réforme des lycées a été reportée d’un an pour accorder un temps de réflexion et de concertation. Ce délai devrait permettre de travailler sereinement une année de plus sur les nouveaux programmes de mathématiques de seconde, et de façon plus générale, donner l’occasion d’une réflexion approfondie de toute la communauté scientifique et enseignante sur les objectifs et les contenus de l’enseignement des mathématiques au lycée, réflexion initiée il y a quelques années par la commission Kahane. Au lieu de cela, l’inspection générale veut nous imposer dès la rentrée 2009 des programmes présentés comme définitifs.
- Le comité de l’APMEP a souhaité également se prononcer sur les contenus de programme.
Nous demandons le report de l’introduction de l’algorithmique faute de préparation : son introduction parmi les thèmes permettrait d’expérimenter son enseignement en seconde.
Nous apprécions l’appel à la résolution de problèmes, mais nous demandons qu’il soit appuyé concrètement par la présence dans le programme d’un titre zéro consacré aux problèmes.
Nous demandons la réintroduction d’une part de géométrie non repérée, en particulier de la notion de vecteur."

Libellés : ,




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?