01 avril 2009

 

Poème d'Avril

A un long crochet suspendu
Un gros poisson énigmatique
assoiffé de mathématiques
posa une question ardue
et dit : "Pourquoi donc ai-je dû
traiter le cas hyperbolique
de cet énoncé fantastique
par un raisonnement tordu ?
" Il calcula des intégrales,
des géodésiques normales,
en bâteau ivre, il dériva
en (x,y) des G-fonctions,
et, après simplifications,
hilare et moqueur, il trouva .

Liens
Simeon Denis Poisson
Crochet de Poisson

Source en commentaires ici

Libellés : ,




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?