01 mai 2009

 

Rainer Maria RILKE

N'es-tu pas notre géométrie,
fenêtre,très simple forme
qui sans effort circonscrit
notre vie énorme ?

Celle qu'on aime n'est jamais plus belle
que lorsqu'on la voit apparaître
encadrée de toi ; c'est,ô fenêtre,
que tu la rends presque éternelle.

Tous les hasards sont abolis. L'être
se tient au milieu de l'amour,
avec ce peu d'espace autour
dont on est maître.


Rainer Maria RILKE,
Les Fenêtres dans Vergers




Libellés : ,




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?