12 juin 2009

 

Raymond Queneau

"Une "demande" de la physique amène parfois la naissance de théories caillouteuses, le praticien est pressé ; le mathématicien fignole ensuite son travail et la route raboteuse devient une belle autostrade sur laquelle le praticien roule sans difficultés. Le physicien taille son chemin à la serpe, à la pelle, à la pioche. Les mathématiciens trouvent le sentier intéressant, l'aménagent. Si le physicien a besoin que son chemin soit plus large ou aille plus loin, le mathématicien arrive avec son bulldozer. Puis il perfectionne, et ainsi de suite. Parfois même il trace une route qui traverse une région où le physicien ne sent pas le besoin d'aller ; puis vient un temps où le physicien éprouve le besoin de voir un peu de ce côté-là et il se réjouit de trouver la route prête."


Queneau

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?