17 septembre 2009

 

Suite géométrique de gazouillis sur Twitter .

1) La rumeur :
Dans une ville de dix millions d'habitants ,une personne apprend que le président du pays vient de décéder brutalement mais que la nouvelle,pour des raisons de sécurité,est tenue secrète .
Dans le quart d'heure qui suit ,il s'empresse bien entendu d'en faire part à 10 autres habitants de la mégapole .
Chacun d'eux en informe à son tour dix autres qui ne sont pas encore au courant et ainsi de suite ...
Au bout de combien de temps,la ville toute entière sera t-elle informée?
Problème élémentaire :La progression de la rumeur,où chaque quart d'heure le nombre des habitants informés est multiplié par dix, est dite géométrique et il suffit de 7 quarts d'heures pour que 10^7 soit dix millions de personnes soient informés : Moins de deux heures donc .
C'est l'une des particularités des suites géométriques de raison (le facteur constant par lequel on multiplie un terme quelconque pour obtenir le suivant) strictement supérieure à 1:
La croissance devient très vite explosive,(on dit aussi croissance exponentielle)

Un exemple,contraire à l'intuition,du caractère explosif de cette croissance,
se trouve ici

2)Twitter:

Le réseau social que chaque utilisateur est appelé à se constituer sur Twitter, est particulier,singulier. Contrairement aux précédents systèmes sociaux tels que Facebook, Viadeo etc..., il est dissymétrique.Ceux auxquels vous vous connectez,que vous écoutez,ne sont pas nécessairement connectés à vous et ne vous écoutent pas toujours en retour. Cette particularité dans la géométrie des réseaux sociaux a des conséquences énormes.
Alors qu’un message sera partagé au sein d'un réseau fermé (fait de personnes cooptées-les amis) sur Facebook,il sera lu par tous ceux que cela intéresse sur Twitter, sans votre autorisation. Inversement,vous serez libre de suivre les gazouillis (twitts) des oiseaux de toute plume, sans accord préalable de ceux-ci.
En outre,le "gazouillis bis repetita" (‘retweet’), qui consiste à relancer,à l’attention de ceux qui vous écoutent, un gazouillis que vous avez entendu,est une pratique courante sur Twitter .On comprend alors que le phénomène de propagation du signal sur Twitter est de type géométrique,une " suite géométrique de gazouillis,comme pour la rumeur . Un message émis par un volatile inconnu peut, par l’intermédiaire de l'effet d'écho des retweets, vous arriver en quelques minutes, pour peu qu’entre vous et cet inconnu se trouvent des intermédiaires qui l’aient jugé suffisamment intéressant pour le rediffuser:
Google est certes capable d’indexer le web en quelques heures,
Twitter,lui,est le royaume de l’instantané et c'est la toute sa force,toute sa puissance, que les autres réseaux n’ont pas la moindre chance d’atteindre, leur structure,symétrique,ne leur offrant pas la possibilité de profiter de l’effet exponentiel qu’offre la nature dissymétrique de celle de Twitter .

Je pensais,comme beaucoup d'observateurs,que Twitter n'était qu'un flux de messages frivoles,symptomatiques d’une culture qui se perd...
Même s'il est vrai que ce réseau rend encore plus floues les frontières entre vie privée et vie publique, avec les immanquables fausses notes qui donneront du grain à moudre aux générations antérieures pour qui tout "était mieux avant",j'ai quelque peu révisé mon jugement.
Twitter n'est pas seulement un vecteur de transmission de futilités;
Il peut être utilisé aussi à des fins nobles.
Récemment,la couverture des événements en Iran fut plus efficace avec Twitter qu’avec tout autre média.Un jour,peut-être,Twitter (ou un réseau calqué sur son architecture) pourra sauver des vies en faisant communiquer les populations et en informant,en direct,minute après minute,de l'évolution de la situation et des dispositions à prendre en fonction de cette évolution,lors d'une catastrophe naturelle par exemple .


Notes :
1)En rouge,les termes mathématiques : Pour comprendre un peu le monde,un minimum de
culture mathématique est indispensable.
2)Pour les débutants sur Twitter,il y a un un peu de vocabulaire à acquérir que vous trouverez dans
le petit Twitter illustré



Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?