17 juin 2010

 

Vuvuzelas et mathématiques .

Aujourd’hui, le traitement du signal est une discipline à part entière :
• traitement analogique (via des circuits électroniques)
• traitement numérique (via des ordinateurs)

Traitement d'un signal analogique:
Un
filtre est un circuit électronique qui réalise une opération de traitement du signal. Autrement dit, il atténue certaines composantes d'un signal et en laisse passer d'autres. Un exemple connu du grand public est l'égaliseur audio.
D'après la théorie de Fourier, tout signal réel peut être considéré comme composé d'une somme de signaux sinusoïdaux (en nombre infini si nécessaire) à des fréquences différentes ; le rôle du filtre est de modifier la phase et l'amplitude de ces composantes.

Traitement d'un signal numérique :
Un signal numérique est une suite de nombres.
Il faut donc encore et à fortiori des outils mathématiques pour les manipuler,
des machines numériques donnant accès à des algorithmes puissants, tel le calcul de la transformée de Fourier ( encore elle) et bien d'autres .

Une des chaînes retransmettant les matchs de la coupe du monde a fait appel à une société qui emploie une poignée de mathématiciens spécialistes en traitement du signal, dont la tâche est de concevoir des algorithmes permettant de séparer les sources musicales. Elle promet que son filtrage n'altèrera ni le son des commentateurs, ni les clameurs du stade.
Cette chaîne aurait passé un contrat d'exclusivité avec la société .
Grâce aux mathématiques, sur l'une des chaînes (payante) retransmettant les matchs, nous n'entendrons (presque) plus le bourdonnement des vuvuzelas, dès ce soir peut-être .
Nous ne manquerons pas de vérifier .

Pour les nostalgiques :





Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?