27 janvier 2011

 

Cedric Villani .

" D'abord, ce qui fait généralement avancer un mathématicien, c'est le désir de produire quelque chose de beau. Tant pis si je caricature - je ne pense d'ailleurs pas que mes collègues me contrediront -, mais, quand nous prenons connaissance d'un résultat ou d'un théorème, notre premier souci est de juger de sa beauté. Que signifie ce terme pour un résultat mathématique ? Deux notions esthétiques reviennent, communes aux autres arts : l'harmonie entre les composantes - il est apprécié, par exemple, qu'un résultat fasse intervenir des domaines différents et les relie harmonieusement - et la surprise, car ce qui est trop attendu ne présente pas d'intérêt, ne frappe pas. "


Villani

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?