05 novembre 2007

 

Le prix Renaudot attribué à Daniel Pennac pour "Chagrin d'école"

Chagrin d'école, Gallimard, 320 p., 19 euros.

Chagrin d'école, le nouveau livre de Daniel Pennac, sortira en librairie le 11 octobre. L'auteur y raconte avoir été, jusqu'à ses 20 ans, un cancre authentique. Mauvais élève et pas du tout fier de l'être, persuadé de n'être bon à rien, malheureux du souci causé à ses parents. Puis l'amour ! Sa magie, une élève d'hypokhâgne s'amourache du cancre et fait de lui un étudiant passionné puis un prof comme on en rêve, plus soucieux de sauver ses élèves que de dispenser son savoir à tout prix. Puis l'écrivain à succès que l'on connaît...

Extrait de l'interview:
Je n'ai plus aucun souvenir de mes profs, à cinq exceptions près. Deux bourreaux, dont ce crétin, en 6e, qui notait mes dictées négativement et faisait régulièrement la même plaisanterie: "- 25, Pennacchioni, ça ne se réchauffe pas ! " Et trois sauveurs. Des gens que j'ai vraiment aimés: un prof de maths, une prof d'histoire et un philosophe qui m'ont sorti de ma "cancrerie" en me passionnant pour leur matière. C'est grâce à eux que je me suis construit. Parce qu'on ne se construit pas sous le regard méprisant ou inquiet d'adultes qui se contentent de demander:
"Mais qu'est-ce qu'on va faire de toi ? "

Note publiée le 30 septembre 2007 sur le blog d'ABC Maths

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?