14 novembre 2007

 

L'homme qui calculait

Sujet : Bagdad au XIIIème siècle : Beremiz, un jeune berger, avait tellement l'habitude de compter ses moutons, puis de dénombrer, d'un seul coup d'oeil, les feuilles d'un arbre, les cailloux, les troupeaux, qu'il devint un grand "calculateur ". Par hasard, il fit la connaissance de Salim qui, très impressionné par sa facilité à résoudre les problèmes les plus difficiles, le présenta au vizir, puis au cheikh Lezid. Celui-ci va le nommer précepteur de sa fille. Mais, dans le contexte de la vie musulmane, il n'aura pas le droit de la rencontrer pour lui donner des cours de maths. Il le fera donc caché par un rideau... Sera-t-elle aussi impressionnée que les autres par l'intelligence redoutable de ce berger ? et par l'intelligence seulement ?...

Commentaire : La réédition d'un grand classique. Ce n'est pas seulement la fille du cheikh qui est invitée à se perfectionner en arithmétique, mais le lecteur lui-même qui se piquera au jeu de résoudre les énigmes et de comprendre les leçons de calcul. Extraordinaire pour donner le goût des mathématiques ! Par ailleurs la trame du récit de rapproche davantage des Contes des Mille et Une Nuits... savante alchimie. Les prières incessantes à Allah, quant à elles, permettront de mieux se familiariser avec l'Islam et avec cette époque du moyen âge. Une grande paix émane de ce livre, qui pourtant présente la matière qui rebute souvent le plus en classe

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?