28 janvier 2009

 

Les maths en technicolor

"Cet étonnant kaléidoscope n'est pas le résultat d'une intense expérience psychédélique. Il s'agit en fait d'une représentation d'objets mathématiques très particuliers, appelés fractions de Bernoulli-Carlitz, définis en 1948 par le mathématicien américain Léonard Carlitz. Ces fractions, très complexes, sont liées aux nombres de Bernoulli, tels – 1/2, 5/66 ou encore – 691/2730, qui constituent l'une des suites les plus célèbres de la théorie des nombres en mathématiques." Ils ont été introduits au début du XVIIIe siècle par le Suisse Jacques Bernoulli pour étudier des sommes telles que 02 + 12 + 22 + 32…

Extrait d'un article du journal du CNRS

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?