01 février 2010

 

Analyse ( de Newton à Lacan) .

Analyse :
Du grec ἁναλύω, analuein signifiant « délier », c'est la résolution d'un tout en ses parties.

En logique, c'est effectivement le procédé de raisonnement qui va de la connaissance des parties à celle du tout, des idées particulières aux idées générales.
(à l’opposé de la synthèse).

En mathématiques, l'analyse a pour point de départ la formulation rigoureuse du calcul infinitésimal et le théorème fondamental de l'analyse dit simplement et intuitivement que si vous connaissez tous les petits changements instantanés d'une certaine quantité, alors vous pouvez calculer le changement général de cette quantité.

C'est bien encore, au départ, le passage des parties au tout.

En grammaire française, l'analyse est la décomposition d’une phrase en ses éléments , tels que le nom, l’article, le pronom, le verbe, les compléments, etc...
Etude des éléments pour mieux appréhender la proposition toute entière,on est toujours dans le même concept .
Les personnes de ma génération apprenaient cette grammaire à l'école primaire lorsqu'ils étaient enfants et c'était pour eux un véritable jeu, assez facile, amusant, logique et très rassurant .
(aujourd'hui encore ? J'ai quelques doutes.)

En grammaire allemande, c'est la même chose avec encore plus de règles bien définies et souffrant de peu d'exceptions :
Un régal !
En anglais, il n'y a plus ou peu de grammaire et c'est bien pour cela que l'anglais n'est plus une véritable langue, au sens noble du terme.(vous pouvez ne pas être d'accord, les commentaires ne sont pas modérés )

En médecine du corps, les analyses médicales sont une investigation permettant de dresser un diagnostic du corps tout entier à partir de prélèvements sanguins, de tissus, d'urines ou encore de selles . Passage des parties au tout, une fois de plus .
Beaucoup de statistiques inductives interviennent ici.
Par parenthèses, C'est Daniel Schwartz, le frère du grand mathématicien Laurent Schwartz, qui a introduit la méthode statistique dans le monde médical.

En politique, l'analyse est une discipline relativement récente consistant à étudier les proces-sus mettant en jeu des rapports de pouvoir entre les individus, les groupes et au sein de l'État.
On touche donc là à l'humain et cela se complique significativement ; c'est moins clair (strime), moins rassurant et on s'écarte nettement de la démarche décrite précédemment.
Les sommations à partir du discret ne fonctionnent plus, la résolution par parties de l'intégrale fonction est beaucoup plus chaotique, les rebondissements, points de rebroussement ou d'inflexion sont légion, quand bien même on fait encore, dans ce domaine, appel aux profs de maths.
Certains datent l'émergence de la science politique moderne au xvie siècle avec Nicolas Machiavel, c'est tout dire !

En médecine de l'esprit et plus précisément en psychanalyse, l'analyse est la démarche d'un patient lors d'une cure. Et là, on s'éloigne encore bien davantage de la démarche analytique décrite plus haut.

"La vie humaine est complexe parce qu'elle comporte une partie réelle et une partie imaginaire." (auteur inconnu)

Et cela devient parfois très sombre, noir .

Libellés : ,




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?