11 mars 2010

 

Le pont du Péloponnèse.

Cet ouvrage détint pendant quatre mois le record de la plus grande longueur de tablier haubané avec ses 2 252 mètres. Ce record ne tint que du 12 août 2004, date de son ouverture à la circulation, au 16 décembre 2004, date de la mise en circulation du viaduc de Millau, dont la longueur du tablier haubané est de 2 460 mètres.
Il est toujours aujourd'hui le pont avec la deuxième plus grande longueur de tablier haubané au monde.
Il possède également les autres records suivants :
les piles avec la plus grande hauteur immergée : 63,5 mètres pour la pile M3,
les appuis de piles les plus gros jamais réalisés, avec une embase de 90 mètres de diamètre et d’une hauteur variant de 9 à 13,5 m.
les joints de chaussée avec le plus grand souffle au monde (près de 5 mètres possibles)
les amortisseurs les plus gros jamais réalisés, capables de dissiper une énergie atteignant 5 mégajoules.

Les défis qu'il fallait relever étaient multiples :
Relier deux plaques tectoniques en mouvement, puisque le
golfe de Corinthe est un fossé d'effondrement sensible aux mouvements tectoniques. Chacune des plaques s'éloigne de l'autre de plusieurs millimètres par an. Le Péloponnèse s'éloigne ainsi irrémédiablement de la Grèce continentale.
  • Franchir une hauteur d'eau atteignant 65 mètres au point le plus profond, c'est-à-dire que les techniques à retenir s'apparentent plus à des techniques relevant du domaine de l'offshore et des plateformes pétrolières que de la construction classique de ponts,
  • S'appuyer sur des fonds marins de qualité médiocre, le substratum rocheux est à plus de 700 mètres de profondeur,
  • Résister à des vents violents : la vitesse de référence prise en compte selon les British Standards est de 32 m/s. Elle correspond, au niveau du tablier, à une vitesse moyenne de 50 m/s (soit 180 km/h) sur 10 minutes.
  • Résister à un séisme de force 7 de magnitude sur l'échelle de Richter. Le dernier séisme important a eu lieu le 15 juin 1995 à une trentaine de kilomètres du site avec une magnitude de 6,3.

    Quelques calculs mathématiques ont sans doute été nécessaires aux ingénieurs .



  • Source : Wikipédia

    Libellés : , ,




    Links to this post:

    Créer un lien



    << Home

    This page is powered by Blogger. Isn't yours?