09 juin 2010

 

Mathématique bouc émissaire .

"C'est un procès qui a beaucoup mobilisé les esprits scientifiques à travers le monde, mais nulle part la polémique n'a pris les proportions quasi théologiques qu'elle a atteintes en France. Voici l'acte d'accusation : les mathématiques, par la complexité et les lacunes de leurs formules d'évaluation du risque, sont largement responsables de la crise financière qui a secoué le monde à partir de septembre 2008 et détruit une valeur immense."

L'article publié lundi sur ParisTech Review


Notes :
1) ParisTech Review est un magazine en ligne appartenant à Paris Publishing, dont les actionnaires sont AXA, France Telecom, LVMH, Safran, Thales, Vivendi et Wendel.

2) Si on résume le chef d'accusation: Les maths ont détruit une valeur immense !
............ ( temps de réflexion)
Cette fois, ça y est, j'ai honte d'être prof de maths !
Mais je plaide innocent :
Quand j'ai entrepris mes études de mathématiques, j'étais jeune et je pensais naïvement que cette discipline était belle, pure, noble; jamais je n'avais imaginé que sous cette apparence trompeuse pouvait se cacher une matière perverse, maléfique, diabolique .

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?