22 novembre 2010

 

Effets pervers de l'abus des QCM .

Les questionnaires à choix multiple où il s'agit le plus souvent de trouver la
(ou plus rarement les) bonne (s) réponse (s) parmi trois ou quatre proposées, sont montés en puissance ces dernières années dans les manuels scolaires ainsi qu'aux épreuves du baccalauréat et présentent l'incontestable avantage de donner quelques points à tout le monde .
Et quelques effets pervers ... Citons simplement ici la fâcheuse tendance à penser de façon binaire (tendance que l'on retrouve d'ailleurs largement en dehors du cadre scolaire) .
On peut même trouver des spécimens où il faut être " vachement" mauvais pour ne pas répondre correctement .

















Ben oui, quoi, on joue à pile ou face, ou pas ?



Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?