22 février 2015

 

Philhellénisme .

Dette et Grèce antique :
A de nombreux égards, la civilisation de la Grèce antique a influencé les sociétés occidentales.
Par les arts, la philosophie, la morale et les sciences, la Grèce antique a imposé sa marque dans le monde .
On lui doit, entre autres, le débat démocratique et la citoyenneté, le droit écrit et l'art du discours, les mathématiques pures et les sciences humaines, la tragédie et la comédie de mœurs .
Quelques mots des mathématiques :
Plus que le contenu de savoir lui-même, ce qui distingue les mathématiques grecques des mathématiques égyptiennes ou babyloniennes, c’est le recours à la démonstration et, avec Euclide (300 av. JC), à la systématisation des connaissances selon un ordre déductif et axiomatique. Il ne suffit pas de dire vrai, il faut fonder ce qu’on dit .

Notre dette envers la Grèce antique est immense et perpétuelle .
Nous lui devons beaucoup, beaucoup et pour toujours .

Dette et Grèce aujourd'hui :





En 2012, la maturité de la majorité de ces prêts a été étendue à 30 ans avec un moratoire de dix ans sur le paiement des intérêts (mais qu’il faudra payer ensuite, évidemment). Les taux d’intérêt de ces prêts, diminués à plusieurs reprises, restent toutefois supérieurs à 50 points de base à ceux du marché auquel la Grèce n'a plus accès (la France est censée récupérer 80 millions par an, soit 2,4 milliards au terme des 30 ans et par conséquent gagner de l'argent si les grecs honorent leurs échéances ).

Libellés : , ,




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?