30 novembre 2015

 

Concours Alkindi .

Alkindi, c’est quoi ?
 Alkindi est une nouvelle compétition qui porte sur la cryptanalyse : l’art de déchiffrer les codes secrets. C’est un concours qui s’adresse à tous les élèves de seconde. Le concours comporte quatre tours : – Le premier tour est une épreuve de 45 minutes sur ordinateur, à laquelle on peut participer seul ou par binôme. Il s’agit d’une série de problèmes interactifs. Chaque problème existe en version facile, intermédiaire et difficile. Tout problème résolu débloque de nouveaux énoncés. Plus on répond à des questions, plus on marque des points. – Les trois tours suivants ont une forme différente. Ce sont des épreuves en temps long (1 à 3 semaines) auxquelles on participe par équipe de 1 à 4 personnes. À chaque tour, il faut déchiffrer un nouveau message secret. – Après chaque tour, un classement est effectué et les 50 % équipes les mieux classées sont sélectionnées pour participer au tour suivant. La participation au concours est entièrement gratuite. Objectifs Aujourd’hui, les questions de sécurité des données sont un des enjeux majeur de notre société, que ce soit pour protéger les transactions bancaires ou garantir la protection de la vie privée. Tout cela est rendu possible grâce aux mathématiques et à l’informatique. Nous souhaitons faire découvrir aux lycéens cette application très concrète des mathématiques, qui joue un rôle énorme dans leur vie quotidienne. Nous voulons leur montrer qu’il est possible de prendre du plaisir en faisant des mathématiques. Enfin, nous souhaitons les sensibiliser à la question importante de la sécurité de l’information. Ce concours rentre dans le cadre de la Stratégie mathématiques et du plan École numérique du Ministère de l’Éducation nationale.


Je n'ai jamais fait de crypto. C'est grave ? 
Pas du tout. Au contraire, c’est le principe ! Ce concours s’adresse à des gens qui n’ont jamais fait de cryptanalyse. Lors de l’épreuve en temps limité, toutes les informations nécessaires seront contenues dans le sujet.
 Est ce que c'est difficile ? 
Le concours est accessible pour tous les élèves de seconde. Lors de la première épreuve, ouverte à tous, chaque question comporte trois niveaux de difficulté. Ainsi, chaque participant peut s’amuser à résoudre des défis adaptés à son niveau. La difficulté augmente lors des tours suivants 
Mais il faut quand même être bon en maths ? 
Pas nécessairement. Si vous avez réussi le brevet c’est que vous avez un niveau en mathématiques suffisant pour pouvoir répondre aux questions.
 Alors qu’est-ce qu’il faut savoir ? 
Il n’y a pas de prérequis autres que le programme de collège. Venez avec l’esprit ouvert, faites preuve de logique et suivez les consignes.
 Et surtout amusez vous !

PS :
Al Kindi est un savant arabe du IXe siècle qui s’est intéressé à de nombreuses sciences allant de la géométrie, à la médecine et à la chimie. Dans le « Manuscrit sur le chiffrement des messages cryptographiques » il explique comment casser les meilleurs codes connus à son époque, à l’aide de la technique de l’analyse de fréquence. C’est la première trace connue de cryptanalyse. Par conséquent, il est considéré comme l’un des fondateurs de la discipline.

Libellés : ,




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?