25 avril 2008

 

VIRTUEL, MON AMOUR ; de Serge Tisseron.

Les outils numériques favorisent "un déni du réel", constate Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste. La manière même de se comporter en est influencée : "Dans le monde virtuel, l'hypothèse n'a pas de place : chacun est invité à tâtonner et à essayer toutes les possibilités qui s'offrent à lui. Le raisonnement n'est plus hypothético-déductif, mais intuitif en permanence." Les jeunes, en particulier, ont tendance à agir ainsi dans leurs relations : ils essayent tout, sans préjuger de rien.
Lecture à conseiller aux radicaux qui ne voient que des vertus mathématiques aux nouvelles technologies et qui souhaiteraient en finir avec les mathématiques de grand-papa !



Libellés : ,




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?