01 avril 2010

 

Truite avrillaise nymphomane, calculatrice mais étourdie .

C'est l'histoire d'une truite un peu fatiguée qui va à son travail (réforme des retraites oblige, il lui manque encore quelques années de cotisation). Elle remonte la rivière (Le Brionneau) à contre-courant en se traînant bien péniblement, à la vitesse moyenne de 2 km/h.
Au bout d'un moment, elle se rend compte qu'elle a oublié de prendre sa pilule.
Elle fait donc immédiatement demi-tour et rentre à son domicile, l'étang Saint-Nicolas à Avrillé (Maine et Loire) en mettant le turbo (t ?), aidée en cela du fait qu'elle bénéficie maintenant du courant (devenu très violent)
Une fois arrivée, elle calcule qu'en considérant le trajet total, c'est-à-dire l'aller et le retour, elle s'est déplacée à une vitesse moyenne de 4 km/h.

Quelle a été la vitesse moyenne de la truite sur le trajet du retour ?

Aide:
Quand elle entreprit son calcul de moyennes, la truite était " dans tous ses états ", vous l'avez compris .

Libellés : ,




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?