30 juin 2010

 

Mathématiques au lit .

Pour la grande majorité d'entre nous, nos rêves sont visuels et souvent illogiques.
Pas si sûr !

Un psychologue de l'université de Harvard s'est spécialisé sur le sujet. Il travaille en particulier à la résolution de problèmes lors des rêves. Pour Barett, le rêve est une manière différente de penser mais c'est une pensée véritable. Le rêve aurait, selon lui, deux objectifs parallèles : faire que le cerveau se “remette à zéro” et puisse résoudre des problèmes.

Barett a réalisé une expérience qui peut paraître troublante à certains. Des étudiants devaient choisir un problème pas trop compliqué, mais qu'ils n'avaient encore jamais rencontré. Les étudiants devaient se concentrer sur l'énoncé du problème avant d'aller se coucher.
À la fin de la semaine, pratiquement la moitié des étudiants avait rêvé à propos du problème et un quart de ces étudiants avait rêvé de la solution et l'avait trouvée pendant leur sommeil !
Autrefois, les élèves, au lieu de regarder des âneries à la télé ou sur internet, récitaient leurs leçons à leurs parents avant de se coucher et le lendemain, généralement, ils avaient assimilé les notions nouvelles bien mieux que la veille et le professeur ou l'instituteur pouvait avancer dans sa progression .
Ce temps béni de la pédagogie est hélas révolu .
Plus que la mémorisation, la nuit permet une créativité non dépourvue de logique .
Les chercheurs le savent bien mais ont beaucoup de mal à l'expliquer à autrui (et en particulier à leur épouse)
C'est au lit (non garni) la nuit, ou pendant la sieste ou à la plage, plus généralement en position allongée qu'ils travaillent le plus !
C'est une bonne nouvelle, une étude très sérieuse, réalisée à Harvard, corrobore leurs certitudes .

PS :
Bruno confirme en commentaires:
D'après Ronald Graham (directeur du service de recherches mathématiques des laboratoires AT&T Bell), le mathématicien est le seul scientifique qui soit en droit de dire : "Je m'allonge sur le canapé, je ferme les yeux et je travaille ."

Source:
Why We Dream: Real Reasons Revealed

Libellés : ,


29 juin 2010

 

Mental, physique, mathématique et football.

A l'école, Michel Platini, sans être un élève brillant, ne négligeait pas les cours de mathématiques ; son père, Aldo, joueur de football amateur, fut professeur de mathématiques et éclaira Michel très tôt sur quelques notions primordiales (au foot comme en mathématiques), la stratégie et l'anticipation au premier chef.
Physiquement, Michel Platini était le contraire d'un athlète :
Lorsque Le FC Metz, club de coeur de son enfance passée à Joeuf (à quelques kilomètres de Metz), invite le jeune Michel à un stage de présélection, le fameux test de capacité respiratoire tourne mal. Après pas moins de dix essais au spiromètre, Michel s'évanouit. Le verdict du médecin est radical : très faible capacité respiratoire, insuffisance cardiaque.
Platini est recalé physiquement, il ne jouera pas pour le FC Metz !
Le petit Michel rejoint finalement l'équipe réserve de l'AS Nancy-Lorraine (Metz et Nancy sont les deux capitales rivales de la région Lorraine).
A Nancy, Michel Platini travaille énormément toutes les techniques et en particulier celle du coup franc direct (avec des mannequins de mousse formant le mur).
A force d'entraînement, il parviendra à mettre au point une frappe de tir au but diabolique, où le ballon contournait le mur des défenseurs en suivant une courbe imprévisible pour le gardien, technique apparemment magique mais qui trouve des explications physiques ou mathématiques dans la théorie de la dynamique des fluides .
L'effet Magnus et la turbulence sont en effet deux effets aérodynamiques qui interviennent dans certaines frappes dites enveloppées au football, mais aussi au tennis, au ping pong ou au volley-ball .
Premier phénomène : L'effet Magnus .
L'effet donné à un ballon de football est dû à sa rotation sur lui-même. Si un objet est en rotation sur un axe perpendiculaire à son déplacement dans un fluide, une moitié de sa surface fait rotation dans la direction du déplacement, l'autre moitié fait rotation contre le déplacement. : L'air à l'extérieur de la courbe est ralenti, augmentant sa pression, tandis que l'air à l'intérieur de la courbe est accéléré, diminuant sa pression. Donc la balle dévie vers l'intérieur de la courbe, permettant au ballon de contourner le mur défensif et de revenir ensuite vers l'intérieur (c'est le même principe de Bernouilli qui fait voler les avions)
Le deuxième phénomène qui accentue le premier est lié aux turbulences.
Soyons concrets : Pour une trajectoire d’une trentaine de mètres, correspondant à un temps de vol de l’ordre de 1s, la déviation en fin de parcours peut atteindre 4 mètres : de quoi rendre fou furieux le gardien de but !
Dans les années 80, Michel Platini, à force d'entraînement et bien que doué de qualités physiques ordinaires, était le spécialiste de ce type de tir qui repose sur des principes physiques et sur des études de trajectoires, de courbures mathématiques .

Vous connaissez sans doute la suite :
Grâce à son intelligence de jeu, à son mental, à ses qualités stratégiques, à l'équation du mathématicien suisse Daniel Bernouilli, aux travaux du physicien allemand Heinrich Magnus, Michel Platini est devenu un des meilleurs joueurs de l'histoire du football mondial .
( le plus grand footballeur français devant Zinedine Zidane et Raymond Kopa )





Ici, l'excellent gardien espagnol ne parvient pas à bloquer le ballon non pas parce qu'il commet une erreur comme il est dit en début de commentaires, mais parce que la coubure de la trajectoire du ballon, au niveau du but, s'infléchit de façon inattendue (pour cause d'effet Magnus + turbulences)

PS:
Aujourd'hui, en équipe de France, on sélectionne les joueurs uniquement sur leurs qualités physiques et le sélectionneur, peu scientifique, croit plus aux prétendues vertus de l'astrologie qu'à celles des mathématiques, mais c'est une tout autre histoire, beaucoup moins belle et dont on connaît le triste épilogue, n'en parlons plus .

Libellés :


28 juin 2010

 

Croisière en Fractalie .(dernière escale mise au programme)

Libellés : ,


27 juin 2010

 

Goldberg Variations - Glenn Gould .

Libellés : ,


26 juin 2010

 

Message personnel .

On m'a déplâtré hier, tout va bien ; dans deux mois, je pourrai à nouveau faire l'idiot, comme l'éléphant ...
Peut-être .
Merci à tous ceux qui m'ont adressé un message de sympathie pendant mon calvaire résineux .



Notes :
1) Le tendon d’Achille a beau être le plus résistant du corps (sain il résiste à une force de 10 fois le poids du corps, soit 7000 Newtons pour un individu pesant 70 kg !), il se détériore à partir de la trentaine. Son tissu s’affaiblit et des micro fractures s’y produisent. Un sportif ( équipe de France de foot exceptée) peut demander une impulsion supérieure à 7000 Newtons.
Cela peut même arriver à un professeur très motivé, qui, retardé par les dysfonctionnements de la photocopieuse (bourrage intempestif, etc...) démarre au sprint pour ne pas faire attendre ses élèves .
Alors, le tendon éclate littéralement . La victime ressent une douleur en coup de fouet et un bruit évoquant un claquement de fouet (encore), voire un coup de fusil .
La douleur physique est très vive et le traumatisme moral également.

2) " Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort."
Nietzche

Libellés : ,


25 juin 2010

 

Remise du prix Irène Joliot - Curie .

Mathématicienne, spécialiste des relations entre les mathématiques et la biologie moléculaire, Alessandra Carbone est professeur au département d'informatique de l'université Pierre et Marie Curie depuis 2003. Elle dirige également le laboratoire de génomique des micro-organismes, une unité mixte de recherche créée le 1er janvier 2009 par le CNRS et l'UPMC. Cette unité associe biologistes, bio-informaticiens et physiciens.
Le Prix Irène Joliot-Curie met en lumière les carrières exemplaires de femmes de science. Cette année, le jury a distingué Alessandra Carbone spécialiste des relations entre les mathématiques et la biologie moléculaire, Anne Peyroche, chercheur en génétique moléculaire et biochimie des protéines, et Françoise Soussaline, fondatrice et PDG de la société IMSTAR (imagerie cellulaire).



Source

Libellés : ,


 






















Source

Libellés : ,


24 juin 2010

 

Cours et progression au lycée .


Olivier Leguay a commencé à construire sur un wiki une synthèse de cours animés.

Un travail (prévu pour être collaboratif) très prometteur.

C'est ICI.

Libellés : ,


 

Mathemitec : Plateforme gratuite d'échanges de ressources pédagogiques

Libellés :


23 juin 2010

 

De grands défis mathématiques d’Euclide à Condorcet.

Présentation de l'éditeur:
Des idées les plus abstraites aux applications les plus concrètes, depuis l’Antiquité jusqu’aux tout récents logiciels de dessin vectoriel, comment redécouvrir la genèse des mathématiques ?
... à la lumière de l’histoire.

Du collège à l’enseignement supérieur, comment s’émerveiller devant les problèmes que nous posent les mathématiques ? Il suffirait que la dimension historique soit enfin introduite dans leur enseignement.

C’est pourquoi les exemples dont ce livre est composé ont tous pour point de départ un problème historique précis. Situés chaque fois dans leur contexte scientifique et culturel d’origine, ces problèmes toucheront à l’arpentage, la navigation, la typographie, les jeux de dés, mais aussi à l’inscription d’un carré dans un triangle ou encore aux calculs graphiques. Au fil de la lecture, l’occasion nous sera donc offerte d’observer les mathématiques en des lieux éloignés ou à des époques très différentes et de lire – dans le texte – Euclide, Al-Khwarizmi (« l’inventeur » de l’algorithmique), Leibniz, Euler ou encore le Marquis de Condorcet – sans oublier près de nous Pierre Bézier, avec ses courbes désormais célèbres.

Sous la direction d’Évelyne Barbin.
Avec les contributions d’Anne Boyé, de Renaud Chorlay, Jean-Paul Guichard, Patrick Guyot, Gérard Hamon, Frédéric Laurent, Loïc Le Corre et Dominique Tournès.


Feuilleter le livre

Libellés :


22 juin 2010

 

Bac 2010 : Sujets de Mathématiques de la filière S .



Obligatoire

Spécialité


Libellés :


 

Colloque public du centenaire de l’APMEP .

Vendredi 22 octobre 2010
de 9 h à 17 h

100 ans d’APMEP
100 ans d’enseignement des mathématiques

Collège de France
Amphithéâtre Marguerite de Navarre
11 place Marcelin Berthelot, Paris 5e

Ce colloque est ouvert à tous sur simple inscription gratuite et dans la limite des places disponibles

Inscription au colloque

8h30 : Ouverture du colloque

9h : Pourquoi et pour qui ont été enseignés les mathématiques au 20ème siècle?
Conférence d'Hélène Gispert ( Groupe d'histoire et de diffusion des sciences d'Orsay).
Cette conférence mettra en perspective les finalités et les contenus de l'enseignement des mathématiques dans la société française au XXe siècle.

10h30 : L'APMEP et l'enseignement des mathématiques au 20e siècle
Table ronde avec la participation de Jean-Pierre Kahane, Hélène Gispert, Eric Barbazo (président de l'APMEP) ; Alain Bouvier, Guy Noël et Pierre Legrand

14h : Quelles mathématiques pour le 21ème siècle?
Conférence d'Étienne Ghys, directeur de recherche du CNRS, ENS Lyon

15h15 : Vers le prochain centenaire
Table ronde avec la participation de Michèle Artigue, Jean-Claude Demailly, Etienne Ghys, Daniel Perrin, Pascale Pombourcq, Saliou Touré (Union mathématique africaine).


Le colloque est gratuit et ouvert à tout enseignant, qu'il soit adhérent à l'APMEP ou non.

Libellés : ,


21 juin 2010

 

Croisière en en Fractalie (escale de Mandelbox) .




Libellés : ,


20 juin 2010

 

Coupe du monde de foot: Suite du précédent message .



Et pardon à tous les enfants du monde pour qui l'équipe de France de football signifiait quelque chose .

Libellés : ,


19 juin 2010

 

Message aux déçus de la coupe du monde de football chez les humains .


Aujourd'hui commence à Singapour la Coupe du monde de football réservée aux robots.
But avoué de la compétition Robocup Soccer, dont la première édition remonte à 1998 : Que des robots footballeurs battent l'équipe humaine championne du monde en 2050 .
Jusqu'au 25 juin, plusieurs compétitions opposeront plusieurs catégories, selon la taille. Cette année, un robot français est en lice, Nao, petit humanoïde apparemment assez doué .


Libellés : ,


 

Mathématiques du crime - Guillermo Martinez .

Écrivain argentin, Guillermo Martínez est né en 1962 à Bahia Blanca. Après des études de sciences mathématiques et une spécialisation en logique à l'Université de Buenos Aires, il va poursuivre sa formation à l'Université d'Oxford.
Il est actuellement professeur de mathématiques à l’Universidad Nacional de Buenos Aires.
Son ouvrage- Mathématique du crime- est un véritable best-seller pour lequel l'auteur a reçu le prestigieux prix argentin Premio Planeta. Ce roman original associe avec bonheur les canons du roman policier au théorème de Fermat, l'enquête criminelle aux abstractions de Wittgenstein et Göbel, la rigueur "oxfordienne" au mystère des sectes pythagoriciennes et à la magie.

(source : www.espaces-latinos)

Libellés :


18 juin 2010

 

Bertrand Vac

" Moins on a d'idées, plus on y tient."

Vac (Mes pensées « profondes »1967)

Libellés :


17 juin 2010

 

Vuvuzelas et mathématiques .

Aujourd’hui, le traitement du signal est une discipline à part entière :
• traitement analogique (via des circuits électroniques)
• traitement numérique (via des ordinateurs)

Traitement d'un signal analogique:
Un
filtre est un circuit électronique qui réalise une opération de traitement du signal. Autrement dit, il atténue certaines composantes d'un signal et en laisse passer d'autres. Un exemple connu du grand public est l'égaliseur audio.
D'après la théorie de Fourier, tout signal réel peut être considéré comme composé d'une somme de signaux sinusoïdaux (en nombre infini si nécessaire) à des fréquences différentes ; le rôle du filtre est de modifier la phase et l'amplitude de ces composantes.

Traitement d'un signal numérique :
Un signal numérique est une suite de nombres.
Il faut donc encore et à fortiori des outils mathématiques pour les manipuler,
des machines numériques donnant accès à des algorithmes puissants, tel le calcul de la transformée de Fourier ( encore elle) et bien d'autres .

Une des chaînes retransmettant les matchs de la coupe du monde a fait appel à une société qui emploie une poignée de mathématiciens spécialistes en traitement du signal, dont la tâche est de concevoir des algorithmes permettant de séparer les sources musicales. Elle promet que son filtrage n'altèrera ni le son des commentateurs, ni les clameurs du stade.
Cette chaîne aurait passé un contrat d'exclusivité avec la société .
Grâce aux mathématiques, sur l'une des chaînes (payante) retransmettant les matchs, nous n'entendrons (presque) plus le bourdonnement des vuvuzelas, dès ce soir peut-être .
Nous ne manquerons pas de vérifier .

Pour les nostalgiques :





Libellés :


 

Mathisto

Le CIJM ( comité international des jeux mathématiques) nous annonce la naissance de Mathisto, jeu de stratégie et de culture mathématique !
(80 cartes format tarot avec étui)
Combien connaissez-vous de mathématiciens, de mathématiciennes ? Deux, trois, quatre, vingt ? Avec Mathisto vous ferez la connaissance de plus de quarante quatre personnages qui ont fait les mathématiques !
En famille ou entre amis, jouez à Mathisto. En vous amusant, vous entrerez dans le monde méconnu des mathématiciens, de leur histoire, de leurs découvertes

Pour acheter Mathisto en ligne


Libellés : , ,


16 juin 2010

 

Coupe du monde 2010: La troisième mi-temps.

Après chaque match, les onze joueurs de l'équipe de France de football se réunissent au bar de leur luxueux hôtel pour prendre un verre . Ensuite ils jettent deux dés à 6 faces, et le joueur dont le numéro de maillot est la somme des valeurs obtenues paie l'addition. (les maillots portent les numéros 2 à 12.)

Est-il possible de truquer les dés de telle sorte que les onze sommes de 2 à 12 soient équiprobables ?
(Depuis l'affaire Ribery, les consommations ne sont plus prises en charge par la Fifa)




Le spa de l'hôtel des Français

Note :
A la décharge des joueurs, il est vrai que les matchs sont nerveusement très éprouvants cette année :

Libellés : ,


 

Voyage en fractalie : Au coeur du Mandelbulb .

Libellés : ,


15 juin 2010

 

Pieuvre mathématique .


L'espace entre les panneaux:
1, 1, 2, 3.
Il y a 5 panneaux.
Une pieuvre a 8 bras.
Les tentacules forment des spirales d'or :
A quelle suite pensez-vous ?

Image extraite du site "art.not.apathy"
où sont exposées une série d’œuvres artistiques d'inspiration mathématique.



Crédit Photo: Sarah Brewer



cliquer pour agrandir l'image

Libellés : ,


14 juin 2010

 

Entretien avec Jean-Christophe Yoccoz .

Professeur de mathématiques au Collège de France, médaille Fields en 1994, Jean-Christophe Yoccoz accorde au site vousnousils.fr un entretien exclusif dans lequel il explique son parcours, son rôle au sein de la Fondation Sciences Mathématiques, et livre sa vision de la recherche et de l’enseignement des mathématiques aujourd’hui.

Extraits:

"L’enseignement des mathématiques souffre avant tout des problèmes généraux du système scolaire. Ceci étant, concernant les problèmes plus spécifiques aux mathématiques, on ne peut que s’inquiéter de la nette diminution des horaires consacrés aux mathématiques au lycée, et en constater les effets sur le niveau des étudiants à l’entrée dans l’enseignement supérieur. Un autre problème très grave est la très faible proportion de professeurs des écoles ayant eu un parcours universitaire comportant une bonne formation scientifique et en particulier mathématique. Je crois en effet que le primaire est le moment où les bases doivent être solidement installées ...

... Il faut que l’enseignement des mathématiques dans le primaire et surtout le secondaire trouve un juste équilibre entre un apprentissage nécessaire de techniques diverses, un peu l’analogue des gammes de l’apprenti musicien, et la découverte de la beauté des mathématiques au moyen de la présentation informelle de quelques résultats classiques bien choisis. Au-delà, il faut que les élèves qui sont attirés par les mathématiques soient rassurés quant aux possibilités de carrière que celles-ci offrent."


L'entretien est ici

Libellés : ,


13 juin 2010

 

Django Reinhardt - J'attendrai - Swing 1939

Libellés : ,


12 juin 2010

 

Julia Kempe élue Femme en Or de la recherche 2010

Chercheuse au CNRS, Julia Kempe s'est vue décerner le 7 juin 2010 à Paris le Trophée Femme en Or 2010 dans la catégorie « recherche ». A 36 ans, cette spécialiste du calcul quantique a déjà derrière elle une brillante carrière d'informaticienne, à l'interface entre la physique et les mathématiques. Berlinoise d'origine russe, son parcours scientifique l'a menée d'un bout à l'autre du monde; elle étudie en effet d'abord en Autriche puis en Australie avant d'obtenir à Paris deux DEA, le premier en mathématiques et le second en physique théorique.
Julia Kempe consacre ses recherches à des algorithmes un peu particuliers, destinés aux ordinateurs de demain, les machines quantiques.

Le communiqué du CNRS
Un article du Figaro.fr

Libellés : ,


 

Rien n'arrête les mathématiques


C'est le titre du Journal du CNRS N°245 de Juin 2010 que vous pouvez feuilleter en
cliquant ici
Ou télécharger en cliquant là

Libellés :


11 juin 2010

 

La Marche des sciences : Le pli cacheté de Döblin

Le pli cacheté que Wolfgang Döblin envoya à l'Académie des sciences lorsqu'il se trouvait sous les drapeaux, à la mi-février 1940, ne fut ouvert qu'en 2000.
Il contenait des travaux sur la résolution de l'équation de Kolmogorov (théorème démontré indépendamment en 1965), c'est-à-dire des calculs sur la densité de la position d'une particule soumise à des phénomènes de diffusion, mais en utilisant des méthodes trajectorielles sur ces généralisations du mouvement brownien plutôt que des méthodes analytiques. Ces idées, sur lesquelles sont fondées le calcul stochastique ou calcul d'Itô, seront retrouvées indépendamment à partir des années 1940, notamment par le mathématicien Kiyosi Itô.

Avec Marc Yor, Professeur à l'université Pierre et Marie Curie et membre de l'Académie des sciences, Marc Petit, germaniste, auteur de « L’équation de Kolgomoroff », Gallimard

Ecouter l'émission proposée par France Culture

Libellés :


10 juin 2010

 

Journées Nationales de l'APMEP : du samedi 23 au mardi 26 octobre 2010

Le colloque du centenaire de l'APMEP se tiendra vendredi 22 octobre au Collège de France.
inscription en ligne ici
(quelques 350 personnes peuvent s'inscrire).
Le programme (non encore complètement finalisé car les accords définitifs de l'ensemble des personnes sollicités ne sont pas encore tous arrivés), est disponible à cette même adresse.
Le colloque centenaire de l'APMEP souhaite impliquer toute la communauté mathématique et scientifique, à la fois dans la célébration du centenaire de l'association et d'une manière plus large, de l'enseignement des mathématiques au 20ème siècle, mais également dans la réflexion sur les enjeux qui attendent l'enseignement des mathématiques de la maternelle à l'université, dans les années à venir : Quels contenus des mathématiques enseignées, place de la géométrie, des probabilités, mathématiques et informatique, mathématiques et autres disciplines, sont parmis quelques thèmes qu'il sera nécessaire d'aborder sans oublier les grandes problématiques de la formation initiale et continue des enseignants de tous niveaux. C'est pourquoi, les tables rondes organisées souhaitent laisser la plus grande place à la parole de la salle .
Les journées nationales de l'APMEP commenceront le samedi, lendemain du colloque du centenaire, la séance d’ouverture débutant à 15h, et se termineront le mardi à 12h30.

Libellés :


09 juin 2010

 

Grisha Perelman .

Le bruit a couru que Perelman accepte une petite partie du prix de un million de dollars de l'institut Clay, pour sa mère et lui, en souhaitant que le reste soit versé à une association... à la mémoire de Lénine.(sic)

" L'information " a été démentie par le président de l'institut américain, James Carlson.
Excluant que le prix serve une autre cause que celle des mathématiques, James Carlson attend toujours que le lauréat sorte du silence où il est enfermé.

En l'absence du lauréat au cycle de conférences de l'institut Clay, le prix décerné à M. Perelman a été matérialisé par un objet symbolique et transmis à François Poincaré, petit-fils de Henri Poincaré.

Source

Libellés :


 

Symétrie .



Clementine, 20 mois, technophile .



Jean-Louis, 800 mois, technophobe .


Libellés :


 

Mathématique bouc émissaire .

"C'est un procès qui a beaucoup mobilisé les esprits scientifiques à travers le monde, mais nulle part la polémique n'a pris les proportions quasi théologiques qu'elle a atteintes en France. Voici l'acte d'accusation : les mathématiques, par la complexité et les lacunes de leurs formules d'évaluation du risque, sont largement responsables de la crise financière qui a secoué le monde à partir de septembre 2008 et détruit une valeur immense."

L'article publié lundi sur ParisTech Review


Notes :
1) ParisTech Review est un magazine en ligne appartenant à Paris Publishing, dont les actionnaires sont AXA, France Telecom, LVMH, Safran, Thales, Vivendi et Wendel.

2) Si on résume le chef d'accusation: Les maths ont détruit une valeur immense !
............ ( temps de réflexion)
Cette fois, ça y est, j'ai honte d'être prof de maths !
Mais je plaide innocent :
Quand j'ai entrepris mes études de mathématiques, j'étais jeune et je pensais naïvement que cette discipline était belle, pure, noble; jamais je n'avais imaginé que sous cette apparence trompeuse pouvait se cacher une matière perverse, maléfique, diabolique .

Libellés :


08 juin 2010

 

Pour mieux travailler, sortez !

Si vous êtes fréquemment à l'intérieur d'une habitation, une simple petite promenade de vingt minutes dans la nature pourrait être aussi revitalisante qu'une dose de caféine. Il n'est même pas nécessaire de courir ou de s'agiter pour en tirer les avantages. Une étude américaine (Université Rochester de New York) a montré en effet que le seul fait de se retrouver au contact de la nature est énergisant.

Libellés : , ,


 

Bêtes de maths - Keith Devlin .

Mathématicienne, l'abeille qui construit ses cellules en hexagone parfait? Mathématicienne, la fourmi qui, après avoir longuement zigzagué à la recherche de nourriture, revient sans hésiter droit vers son nid dès qu'elle l'a trouvée? Mathématicienne, la chauve-souris qui repère la position, la direction et la vitesse de sa proie grâce à un sonar Doppler perfectionné? Mathématicienne, la sterne arctique capable de retrouver son aire de nidification littéralement aux antipodes? Mathématicienne la plante qui espace ses feuilles le long d'une branche de telle sorte que chacune reçoive le maximum de lumière?
Mais oui! Tout comme le sont les petits vendeurs des rues qui rendent sans difficulté la monnaie à leur étal, quand bien même ils ne parviennent pas à effectuer une simple addition sur les bancs de l'école. Tout comme l'est chacun de nous qui pouvons identifier sans erreur une pomme ou une valise, quelle que soit son orientation ou son éclairage, ce qu'un ordinateur est toujours incapable d'effectuer. Tout comme l'est le nouveau-né, qui « sait » dès sa naissance que si l’on ajoute un objet à deux autres, il y en a trois et non deux, ou quatre.
En s'appuyant sur les travaux de très nombreux psychologues et éthologues, Keith Devlin montre à quel point le « sens du nombre » est universellement partagé, même si nous n'en sommes pas conscients. Il montre aussi pourquoi tant d'entre nous pensent, à tort, ne pas avoir la « bosse des maths » et comment parvenir à dépasser les blocages qu'entraîne cette erreur.

Professeur invité de mathématiques à Stanford, Keith Devlin est directeur exécutif du Centre d'étude du langage et de l'information de Stanford. Auteur de 24 livres, il est depuis 1994 un chroniqueur régulier de la National Public Radio (NPR), la principale radio publique des États-Unis. Il est l’auteur, au Pommier, des Enigmes mathématiques du 3ème millénaire.

Libellés :


07 juin 2010

 

Grigori Perelman : Suite .

Rappelons que Grigori Perelman devait normalement recevoir un des prix du millénaire, offerts par l'Institut de mathématiques Clay, s'élevant à un million de dollars, mais qu'il a l'habitude de refuser les prix .

"Je n'ai pas encore décidé . Je continue à réfléchir ...
Comme je l'ai compris, l'Institut Clay est prêt à attendre pour ma décision finale et n'a pas formulé d'objection"
, aurait déclaré Perelman à l'agence Interfax il y a quelques jours .

Ce soir s'ouvre un cycle de conférences de l'institut Clay dont le thème est la démonstration de la conjecture de Poincaré par Perelman et la décision de celui-ci était attendue pour aujourd'hui .

Aux dernières nouvelles, d'après France-Info ce matin :
G. Perelman, craignant la mafia, aurait finalement accepté un petit pécule pour lui et sa mère, et un autre pour en faire don à une association dédiée à la mémoire de Lénine !

Libellés :


 

Bac 2010: le sujet du Liban (Série S)


Série S (enseignement obligatoire)
Le corrigé

Libellés : , ,


 

Cuisine mathématique: Barbecue parabolique.



Pour en savoir plus sur la parabole et son foyer :
Voir ici
Et aussi là

Libellés :


06 juin 2010

 

Chopin, Nocturne .

Libellés : , ,


This page is powered by Blogger. Isn't yours?